La baie Georgienne, du parc Killbear à la péninsule de Bruce

Nous quittons le parc d’Algonquin pour rejoindre le parc de Killbear, situé sur le coté Est de la baie Georgienne.

Le parc Killbear

Le parc est idéal pour toutes les activités nautique et la baignade, avec ses nombreuses plages autour de la péninsule. Situé au bord de la baie Georgienne, les panoramas sont magnifique. L’ours est présent, d’où son nom. Nous n’en avons pas vu malheureusement.
Nous rejoignons l’un des grand campement tout proche de la pointe. Nous parcourons le sentier menant au phare, longeant la baie. Le paysage est paisible et magnifique. Le phare est un lieu prisé pour les couchés de soleil.

En route pour la péninsule de Bruce

Nous partons sous une pluie battante qui nous suivra jusqu’à destination. Nous avons manqué quelques points interessant en chemin.
Wasaga beach, situé au sud de la baie Georgienne, est la plus grand plage d’eau douce au monde, avec ses 14 km de sable.
Blue Montains est une station de ski, offrant de nombreuses expériences d’activités de plein air. Tout proche, Collingwood est réputé pour être un village charmant.

Cape Croker

Nous arrivons au parc de Cape Croker, situé sur la péninsule de Bruce, où nous installons notre tente pour quelques jours. Le parc est un territoire amérindien, du peuple Chippewa. Un pow wow y est organisé chaque années. Le par possède une plage et différents sentiers de randonnée.
Nous partons découvrir la péninsule de Cape Croker, peu touristique. Au hasard des routes, nous découvrons des plages de galets avec une eau translucide et turquoise, déserte. Lors de nos baignades rafraichissantes, nous sommes ébahi par la transparence de l’eau. Même immergé au niveau du cou, je peux voir les galets du fond.

Greig’s Cave

C’est en voyant un panneau au bord de la route que la curiosité nous prend. Non loin de Cape Croker, les grottes/cavernes de Greig (Greig’s Cave) valent le détour. Un parcours d’environ 1h nous mène à de nombreuses cavernes, où il est possible d’entrer, en prenant garde de ne pas se tordre les chevilles sur les pierres. Les vues sont fantastique, et on s’amuse à se mettre dans la peau d’un homme des cavernes.

la féerie de Buchan et la Sapphire Coast

Je pars en matinée pour le parc de Buchan caves, situé tout près du lodge ou j’ai passé la nuit. Il s’agit d’un réseau de grottes. Mes billets en mains, je pars explorer les grottes de Fairy caves puis Royal cave.

Découverte souterraine

Très populaire, nous somme une quinzaine à entrer sous terre accompagné de notre guide. l’intérieur est parsemé de stalactites, stalagmites, colonnes, drapé. Les nuances de couleurs varient d’une décoration à l’autre, ocre, orangé, gis, blanc. Certaines parties sont formées de cristaux scintillant sous la lumière. Je suis fascinée par les merveilles que la nature à construite sur des milliers d’années. En effet, chaque décoration grandit de quelques millimètres par ans, grâce à l’eau qui en découle. Un visite de 1h pour chacune des grottes.

En route pour la Sapphire Coast

Je pars de Buchan en matinée. Brad, resté au lodge, me dépose en ville près de l’autoroute, après avoir roulé dans les petites routes de campagnes peu fréquenté. J’attends un bon moment avant que Nail s’arrête. Un homme de 60 ans. Très sympathique et chaleureux, il est appiculteurs et parcours les environs de l’état pour trouver où placer ses abeilles.

Le parc de Yambulla

Nous fesons halte dans le parc, afin que Nail puisse étudier le terrain. Il en profite pour me montrer le charmant lac, peuplé de pélicans. Paisible et désert. Un veille dame biologiste habite ici, nous passons la saluer. Des dizaines d’oiseaux multicolores gazouillent autour de la maison, venu manger les graines déposées par la cette dame, ainsi qu’un wallaby.

Sapphire Coast

Durant notre route, Nail me donne des anecdotes sur les lieux que nous traversons. Une halte à Merimbula, autour du petit port de pêcheur, il m’offre le repas malgré ma gêne. Nail s’arrête à plusieurs points de vues, plages, piscines, content de me faire découvrir son pays.

Arrivé à Narooma

Nail reste dans un motel. L’auberge de jeunesse est malheureusement pleine. Il réussit à trouver un motel, et ne me laisse pas le choix de compléter par rapport au prix d’une auberge. Je me sens de nouveau très gêné face à sa générosité. Nous partons ensuite dîner chez France, une de ses amie. Tout aussi chaleureuse, nous passons une excellente soirée.

 

Plongée et aventure sur l’île de Santo

Je pars sur le petit bateau accompagné de Murielle et Yann, rencontré plus tôt lors de mon escapade pour Port Olry. Nous partons plonger.

L’épave du président Coolidge

Il s’agit d’une des épaves les plus connus au monde. Ce paquebot de 200m a coulé en 1942 aprés avoir percuté une mine. Tout est resté intact à l’intérieur. Nous partons pour notre première plongée. l’intérieur est fascinant, on peut voir les obus intacts. Les jeux de lumière sont magnifiques et les algues et coraux se sont appropriés les lieux. Nous restons peu de temps dans l’épave malheureusement.

La danse des poissons flash

Nous attendons sur le bateau le coucher du soleil pour une plongée un peu plus spécial. Muni de torches, nous retournons à l’eau. Notre moniteur nous conduit à l’intérieur de l’épave, dans le noir le plus profond. C’est alors que de petites lumières apparaissent les unes après les autres, formant des bancs et des vagues tout autour de nous, tel des lucioles. Il s’agit des poissons flash, de petits poissons nocturnes aux joues phosphorescentes. Avec le bruit de ma respiration dans le détendeur au milieu de ce spectacle, j’ai l’impression de voler dans un pays féerique. L’une de mes plus belle plongée.

L’aventure de Millenium Cave

Millenium Cave est un tour comprenant 4 activités : randonnée dans la jungle, la traversée d’une grotte, du canyoning et de la nage. Cette activité sert aussi à financer une école. Car ici, l’éducation des enfants est payante.

Je pars accompagné de Benjamin, croisé plus tôt à Port Vila, ainsi que d’autres personnes. Après avoir passé 1h dans le taxi benne sur des chemins de terre traversant la jungle, nous rencontrons notre guide. Une petite marche avant d’arriver au charmant village rustique et bien entretenu, nous repartons en randonnée dans la jungle.

La grotte aux hirondelles

Nous descendons dans une grotte traversée par un petit ruisseau. Lieu de vie des hirondelles et roussettes, les nids sont nichés contre les parois. Muni de lampes torches, nous nous aventurons dans la grotte que nous traversons, dans un noir profond.

Canyoning et nage

Nous partons pour un peu de crapahutage entre roche et rivière, alternant les moments d’escalade, de marche, et des pieds dans l’eau. Nous arrivons dans le lit de la rivière située dans un canyon. C’est ici que nous allons nous laisser porter dans l’eau rafraîchissante en traversant une petite cascade, avec un arrêt plongeons dans l’eau à 6m de haut. La fin se corse un peu, avec une petite séance d’escalade avant de rejoindre le village.

dans mon top d’activités durant mon voyage au Vanuatu, 2 journées pleines d’aventures et d’émerveillement.

 

Takaka, le village hippie

En revenant d’Abel Tasman, nous reprenons la route en direction de Takaka, après avoir passé quelques jours à Motueka. Takaka est situé un peu plus au nord dans la région de Golden Bay.

Un charmant village

A peine arrivé, nous aimons déjà cet endroit. La rue principal est bordé de petites échoppes colorés. De petits café et restaurants issue de l’agriculture biologique, des galeries d’artistes locaux, le centre ville attire la curiosité. L’ambiance est décontractée. Les villageois sont majoritairement hippies.

Une source pure

La source de « Pupu Springs » est réputé pour être l’eau la plus pure de Nouvelle-Zélande. Nous empruntons un petit sentier pour nous rendre sur les lieux. La couleur est magnifique, un bleu Topaze. L’eau est tellement pure et transparente que l’on peut voir toute la vie aquatique. Nous partons ensuite marché autour de l’hydro walk de Pupu. Nous longeons le canal situé en hauteur, en passant par une petite corniche.

Une grotte cachée

Nous partons en fin d’après midi à la recherche de la grotte de Rawhiti. Nous devons passer en voiture au milieu des pâtures, en prenant garde de bien refermer les barrières. 1h de marche dans un sentier très raide. Mais l’ascension en vaut la peine. Cette grande grotte aux innombrables stalactites est fascinante. On se sent tout petit. Un endroit peu touristique à ne pas manquer.