Le dernier bout de la Route 138, de Havre Saint-Pierre à Kegaska

Nous quittons Havre Saint-Pierre en direction de Kegaska, les 200 derniers kilomètres de la 138. Nous avons pu louer à l’office du tourisme un guide audio pour nous accompagner sur la route, et durant nos escale, de Havre Saint-Pierre à Natashquan, anciennement la fin de la route 138. Des locaux nous racontent les histoires de leur pays, des spécialistes nous expliquent la diversité de la flore et de la géologie, nous découvrons des artistes d’ici et plusieurs anecdotes. Un bout de chemin très instructif, offrant aussi de beaux panoramas.

Baie Johan-Beetz

Un petit village très charmant et tranquille. On s’arrête pour la beauté des points de vue qu’offre le parc de Baie Johan-Beetz, ses petites maisons colorés, la maison Johan Beetz, appelé aussi le « chateau ». Un chemin de bois passe parmi les maisons, l’église et le boisé.

Aguanish

Arrivé en fin d’après midi, nous avons tout de suite été séduit par Aguanish. Avec sa rivière, ses plages, ses maisons blanche éparpillées, sa beauté est époustouflante, particulièrement au coucher du soleil. Nous avons d’ailleurs décidé planter notre tente au camping Relais de-Cayes, d’où nous avons pu admirer l’incroyable levé de la lune rousse. Magique!

Natashquan

Connu pour être le village natale de Gilles Vigneault, un poète-chansonnier (que nous avons découvert pendant l’enregistrement audio), certains iront visiter ses maisons. Depuis le bord de l’eau, on peux admirer les Galets un peu plus loins, un regroupement de petits hangars blanc au toit ardoise et parsemé de rouge. Elles sont le vestige de l’un des centre de pêche le plus actif de la région. On y accède par une passerelle en bois et on profite ensuite pour marcher le long de la plage.

Arrivé à Kegaska

Plus de 50 km de route de gravier avant d’arriver à la fin de la route. Nous traversons plusieurs rivières avec de beaux points de vue avant de rejoindre Kegaska, le premier village de la basse Côte-Nord, qui fut rattaché par la route en 2013. Un village de pêcheur dans une nature grandiose, on se sent au bout du monde.

La route se termine, mais il y a plusieurs villages le long de la côte avant d’arriver à Blanc Sablon, où la route reprend. Ces villages sont accessibles par ferry, ou certains par avion. Parmi eux, le fameux village de Harrington Harbour, qui a servit de lieux de tournage au film Québécois « la grande séduction ». Il est classé parmi les plus beaux villages du Quebec. Malheureusement, avec la pandémie, il n’est pas possible de se rendre aux autres villages de la Basse Côte Nord.

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s