Pondichéry, un petit bout de France

Pondichéry est un petit district côtier situé dans le Tamil Nadu. C’est aussi un ancien comptoir Français. Et son influence se fait ressentir, particulièrement dans White Town. Le mixe franco-indien offre à Pondichery une identité propre à elle.

Nous arrivons au petit matin par le bus de nuit depuis Bengalore. Nous rejoignons une petite auberge simple mais conviviale situé non loin du centre ville, dans un quartier très coloré. Les habitants, chiens et vaches se côtoient de près dans les rues étroites. Les femmes dessinent les traditionnels mandalas à l’entrée des habitations après avoir nettoyé leur maison. C’est typique de l’état du Tamil Nadu.

White Town

La ville blanche, beaucoup plus tranquille que n’importe quel autre quartier, me rappelle les petites préfectures de mon pays natal. Les noms des rues sont inscrits en français et Tamoul. De nombreux restaurants et cafés offrent des spécialités françaises, mais à des prix beaucoup plus élevé. Bharati Park, un charmant jardin exotique se situe au centre. Nous continuons notre marche en direction de la populaire promenade beach et la statue de Gandhi, le tout sous un beau soleil couchant.

Le site archéologique de Arikamedu

Nous louons un 2 roues pour nous déplacer autour de la ville sans problème. Nous commençons par le site archéologique de Arikamedu. Le lieu était autrefois un port majeur dédié à la fabrication de collier et au commerce avec la Rome Antique. Les ruines sont intéressantes à voir, mais les collections se trouvent au musée de Pondichéry.

Les Mystères d’Auroville, la ville utopique

Nous rejoignons Auroville en 2 roues, situé à une dizaine de kilomètres de Pondichéry. Auroville est une ville expérimentale, toujours en construction. Crée en 1968 par la mère qui était originaire de France, et dirigé par le guru Sri Aurobindo, Auroville à pour mission d’être le lieu «d’une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités. » Les habitants, nommés Aurovilliens, viennent de partout dans le monde, et sont aujourd’hui environ 4000. Le Matrimandir doré, situé au centre est le lieu de culte et de méditation. Nous ne pouvons pas nous rendre dans la ville, mais nous pouvons accéder à une vue du Matrimandir. Malgré la belle idée, tout cela me fait penser à une secte.

L’ashram Sri Aurobindo et le Temple de l’éléphant

Nous commençons par nous rendre à l’ashram. C’est ici que repose le corps de Sri Aurobindo. Beaucoup de monde viennent lui rendre hommage. C’est aussi un endroit très populaire pour venir méditer. Je m’essai, même si je ne sais exactement que faire. Nous partons ensuite pour le temple Arulmigu Manakula Vinayagar, situé juste à côté. Le temple, dédié au dieu Ganesh, est très connu pour son éléphant. Lakshmi l’éléphant vient chaque jour de 16h à 18h bénir les dévoués. Et c’est avec plaisir que je me prête au jeu. Le coup de trompe sur la tête est impressionnant!

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s