Le parc national de Wilson Promontory

Je pars de la péninsule de Mornington de bonne heure pour le parc de Wilson Promontory en auto-stop. Kike me dépose à un point clé.

De Mornington au Parc

Je n’attend pas longtemps avant que John s’arrête. Très sympathique, nous discutons du monde avant qu’il ne me dépose près de Foster. Je laisse mes affaires à la petite auberge, qui est une petite maison chaleureuse, avant de retourner sur la route pour le parc de Wilson Prom. Deux mamies adorables s’arrêtent tout d’abord, puis deux jeunes filles tout aussi aimables. Un couple venant des Etats-Unis, de l’âge de mes parents m’emmènent à destination. Je passe mon après-midi avec eux autour du parc.

 La découverte de Wilson Promontory

Le parc est riche en faune. Nous croisons des émeus sur notre route. Nous commençons notre visite du parc par une marche en forêt au sommet d’une colline. Malheureusement, le ciel est couvert et pluvieux, ce qui nous empêche d’admirer la vue. Nous fesons halte à la fameuse Squeaky beach. Le sable crisse sous nos pieds. Des rochers ronds bordent la plage et offre un beau panorama.

Nous marchons ensuite à la découverte de la faune. Nous croisons de nouveaux des émeus. Quel oiseau impressionnant, je tiens mes distances. De nombreux kangourous broutent l’herbes du parc.

Tongue Point

Le lendemain, je pars de nouveaux explorer le parc. Toujours en auto-stop, Wayne habite les environs et me conduit au parc. Il me conseille vivement de marcher pour Tongue Point, car le ciel est toujours couvert. Je croise en chemin deux wallabis au pelage brun. Après une bonne petite marche, j’arrive à différents points de vues, avec plages et rochers. C’est magnifique.

En route pour Buchan

Je repars en début d’après midi. Je souhaite me rendre à Buchan, situé à environ 260 km. Quelqu’un me dépose à Foster. Le temps de récupérer mon sac, je repars sur la route. J’avance un peu moins vite que je ne l’espère. Après plusieurs lifts, un fermier me dépose à une intersection de route. Les derniers rayons du soleil, des perroquets gris et roses volent autours de moi, mais pas de voitures sur la route. Je ne suis qu’à 10km. Une voiture fini par passer et s’arrête, après 20 minutes que j’attend assise sur mon sac. J’arrive à Buchan avant la nuit. Ouf!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s