Arrivée au Vanuatu : Port Vila et Luganville

J’atterris à Port Vila en soirée. Je m’installe dans un petit motel bien et bon marché que m’a conseillé Zaza, une française installée au Vanuatu, qui m’aide à organiser mon voyage. On me l’a vivement conseillé.

Port Vila, la capitale

La ville est située sur l’île d’Efate, au centre de l’archipel. La cité c’est bien remise du cyclone l’ayant dévasté 9 mois auparavant. Ici, les langues se côtoient. Bishlamar, la langue officielle, mais aussi l’Anglais, le Français et beaucoup de dialectes locaux. Des personnes souvent très accueillante, avec un sourire sur le visage.

Après avoir passé presque 2h pour prendre mes billets d’avion pour passer d’île en île, je visite un peu le centre ville. Le marché retient mon intention. Le poumon de la ville, actif jour et nuit. Des fruits et légumes de tous genres, bien moins cher qu’en Nouvelle-Calédonie, et tous type d’artisanat. J’adore flâner entre les stands.

Le musée du Vanuatu

Je pars exploré le musée. Beaucoup d’informations sur la culture Ni-Van, les différentes tribus et rituelles, mais aussi de l’histoire sur les colons, ainsi que d’où vient le peuple. Un bon départ pour comprendre la culture du pays. Lors de la visite, un guide nous explique l’art des dessins sur le sable, éphémères, réalisés au doigt en une fois. La performance est captivante.

l’îlot Erakor

Je retrouve Benjamin, que je rencontre la veille lors de ma visite au musée. Nous rejoignons l’îlot en taxi boat sur la journée. C’est ici que se trouve la seule poste sous-marine. Mais pour être honnête, il n’y a rien d’extraordinaire, un attrape touriste. En revanche, le PMT est magnifique avec de superbe coraux aux architectures élégantes et coloré.

Je reçois un appel de Zaza. Mon vol est avancé d’une journée, et je dois prendre l’avion le soir même. Je pars donc en vitesse préparer mes affaire pour être prête à décoller pour l’île de Santo. C’est ici que je retrouve Zaza, ainsi que d’autres voyageurs. Je loge dans une maison partagée, qu’elle surnomme la collocation.

Luganville

Voici la deuxième ville du pays. Avec une rue principale longeant la mer, des magasins principalement tenu par des chinois. Comme sa grande soeur Port Vila, Lunganville possède son marché ouvert jour et nuit, mais proportionnel à la taille de la ville.

 

2 réflexions sur “Arrivée au Vanuatu : Port Vila et Luganville

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s