L’île de Lifou : un petit paradis

je me lève aux aurores. Anne-Christelle me conduit jusqu’à Nouméa, au port d’embarquement du Betico 2. Départ à 7h. Le bateau fait les navettes entre Nouméa et les îles. Un peu stressé de prendre le bateau surnommé « le vomito », je prends des médicaments contre le mal de mer, qui me font somnoler. Le trajet dure 7h et passe par l’île de Maré. A bord, je fais connaissance avec des locaux.

Arrivé à Lifou

Le quai se trouve un peu plus loin que le centre de We. Les îles ne possèdent pas de transport en commun, il faut donc se déplacer en voiture, ou bien faire du pouce. Cela tombe bien, le pouce, bien que contraignant, est mon mode de transport de prédilection. J’arrive donc au centre ville en auto-stop, puis dépose mon sac à l’office du tourisme le temps de faire un tour dans la petite ville, un peu plus légère.

We, la capitale administrative des îles loyauté

Une belle plage, l’eau turquoise, une petite église aux tours blanches. Tout le monde se dit bonjour en souriant. La plupart des maisons possèdent une case, afin de garder le savoir faire et les traditions. A peine arrivé, j’aime déjà cet endroit.

Armand, mon hôte via couchsurfing, vient me chercher après son travail. Je fais la connaissance de son amie Marie, franchement arrivé à Lifou pour un remplacement. Je suis bien accueilli et je me sens très vite à l’aise. Armand nous cuisine du poisson qu’il à pêché durant sa dernière chasse sous marine, une de ses passion.

En route pour Mu

Je pars en pouce de bon matin explorer le sud de l’île. Une famille me conduit au centre ville de We. Un pick-up s’arrête ensuite, je monte à l’arrière avec les cheveux au vent. Roger va à Luengoni, mais décide de m’emmener jusqu’à Mu. Il me montre en chemin la fameuse plage de Luengoni, puis arrivé près de Mu, il m’emmène voir la falaise de Xodre, d’où j’ai vu une tortue de mer. Il me dépose à Mu, d’où j’admire le beau paysage de la baie de Wadra.

Luengoni et sa plage paradisiaque

Je retourne plus tard à Luengoni me baigner. L’une des plus belles plage du pays, le panorama est digne d’une carte postal. Je discute et blague avec des locaux. En marchant plus tard dans le village, je vois une pancarte pour une excursion que je voulais faire, les joyaux de Luengoni. Une femme attend à côté, je lui demande si elle à de l’information sur la sortie. Elle est la guide et attend justement un groupe de 3 personnes pour cette activité. Parfait.

Les joyaux de Luengoni

Ouaoua, notre guide, nous emmène dans la forêt. Nous entrons dans une grotte, composée de roche coralienne. En maillot de bain, muni de notre masque, tuba et chaussures, nous descendons plus profondément dans la grotte. Un lac souterrain, l’eau est très fraîche. Muni d’une lampe torche car il fait noir, nous nageons dans ce lac à l’eau saumâtre. Des stalagmites et colonnes nous entourent. Nous explorons les différents recoins de la grotte à la nage. Dans cette eau extrêmement claire  sous la lumière de la torche, on peut voir le fond avec ces stalagmites. Une sensation étrange, où air et eau se confondent et me donne l’impression de voler au dessus de la grotte en nageant dans cette eau clair. Une sortie fabuleuse.

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s