De Nepoui à Boulouparis

Je passe quelques jours chez Géraldine, la cousine d’Emeline. Elles vivent ensemble à Nepoui, un petit village situé entre Poya et Koné. Je commence un peu mal mon séjour en renversant mon café sur mon nouveau mac… toujours en attente de savoir si il peut être sauvé de la noyade ou non.

La plage de Pindaï

Nous partons avec Géraldine, son fils de 2 ans, Lohann, ainsi que sa tante Anne-Christelle. Un chemin de terre rouge avant d’arriver à la plage, avec des sapins vert foncé et le bleu clair de l’océan au loin donne une belle palette de couleurs. Nous profitons pour ramasser les petites palourdes en bord de plage pour l’apéro. Je pars ensuite avec Anne-Christelle muni de mon masque et tuba, afin de chercher de gros coques en mer.

Arrivé à Boulouparis

Anne-Christelle m’accueille chez elle pour quelques jours. Elle habite une maison avec un grand jardin, 5 chiens et 8 chats. On peut dire que c’est vivant. Le jardin abrite de nombreux arbres fruitiers comme des mangues, litchi, fruits de la passion, grenade, coco, et de nombreux autres fruits que je ne connaissais pas. Nous partons nous rafraîchir en fin d’après midi à la plage du village, en admirant le couché du soleil sur la mangrove.

Autour de Bourail

Près de Bourail, se situe la roche percée. En passant par ce tunnel, on arrive à la baie des tortues. C’est ici que les tortues pondent, mais je n’en vois pas lors de mon passage. Depuis la plage de la roche percée, on peut voir le bonhomme de Bourail, ayant la forme d’un visage, d’où son nom.

Les merveilles de Poe

Nous arrivons à la plage de Poe, et nous partons directement avec masque, palmes et tuba. Anne-Christelle connaît un peu le coin. Nous partons explorer les merveilles du lagon. Nous avons croisé plusieurs raies, dont l’une se fait nettoyer par de petits poissons. En regardants sous les coraux, j’aperçois une belle rascasse, des poissons ballons, des poissons coffres, des crevettes. Je croises plusieurs vers de mer coloré et touffus, ainsi que de gros Benitier, turquoises, jaunes, bleu. Nous arrivons à une plateforme coralienne. Des coraux aux multiples formes, jaune, bleu, rose, violet, vert, dure et mou. Magnifique!

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s