Hyengene et sa mystérieuse poule couveuse

Je rejoins des amis d’Emeline qui m’emmenent à Pouembout, où nous passons une bonne soirée. Environ 15 personnes. Nous partons pour Hiengene dès le lendemain matin. Sous une pluie battante, nous prenons la route de Koné-Tiwaka, une passe au milieu de la chaîne Calédonienne. arrivé sur la côte Est, le soleil apparaît. Nous rejoignons le camping, situé près de la fameuse plage du billet de 500.

La chute de Tao

Nous continuons la route au nord. Nous traversons la rivière avec le bac, le dernier de Nouvelle Calédonie, avec une belle vue sur les montagnes. Nous arrivons au stationnement. Environ 20 min de marche avant d’arriver à la chute de Tao. Haute avec un grand débit, cette chute est superbe. Nous partons nous baigner avec nos bouées, et nous passons un excellent moment dans l’eau très fraiche.

Plage et poissons

Nous partons le long de la plage en direction du rocher de la poule couveuse, muni de palmes, masque et tuba. Arrivé aux falaises nous décidons de nous mettre à l’eau. Nous croisons plusieurs tricots rayé, un serpent aquatique aussi bien à l’aise dans l’eau que sur terre. Nous partons explorer les coraux et ses habitants. Je croise des poissons clowns, des poissons perroquet, des poissons papillons ainsi que de nombreux autres dont j’ignore le nom.

La poule couveuse

Tout le monde est sur son départ. Je pars avec Emeline au point de vue donnant sur la fameuse poule couveuse, qui fait la renommé de Hiengene. Il s’agit d’un rocher rappelant étrangement la forme d’une poule. Entouré par les flamboyants en fleurs, la vue est superbe.

Et là, c’est la panne

La voiture s’arrête tout à coup lorsque nous roulons. Nous essayons d’arrêter des voitures. Après de nombreux appels, nous finissons par appeler les gendarmes. Il finissent par  faire redémarrer la voiture en nous assurant que tout irait bien si l’on ne s’arrête pas. Nous continuons notre route vers la Koné-Tiwaka. Mais lorsque nous allumons les phares à la tombé de la nuit, le scénario recommence… Mais cette fois-ci, nous sommes dans une côte, avec beaucoup moins de passage. Une première voiture s’arrête, puis plusieurs autres. Après avoir essayé de charger la batterie de nouveau, nous finissons par laisser la voiture dans le jardin d’une maison située en contrebas.Nous rentrons avec un couple et leur fille qui nous dépose à destination.

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s