Le Moko : le tatouage Maori

Cela fait longtemps que je voulais un tatouage. Mon problème était que je ne savais pas ce que je voulais exactement. Mais lorsque j’ai commencé à boucler mes valises pour partir en Nouvelle-Zélande, l’idée d’un tatouage Maori a alors germé. Ces traditionnel tatouages sont appelés Moko.

Une part de la culture

Dans la tradition Maori, le Moko peut être fait sur le visage ou le corps. Il peut apparaître entièrement sur le visage pour les hommes, tandis que pour les femmes, uniquement sur le menton. Chaque Moko est unique, composé de motifs et signes ayant chacun une signification.

Il raconte une histoire

L’histoire de la personne qui le porte. Chaque motif est un message. Ces différents messages racontent l’histoire de la personne qui le porte : sa famille, d’où il vient, et ce qu’il fait.

Je me lance. Plusieurs personnes de l’auberge me conseillent d’aller à Ta Moko. On est même 3 personnes de l’auberge à avoir pris rendez-vous le même jour.

Le tatoueur commence par dessiner la forme général au feutre, qu’il ajuste petit à petit selon les commentaires. Il pose ensuite quelques questions sur mon histoire et ce que je veux faire apparaître. Une fois validé, il continue le tatouage à l’encre,  en commencent par tracer la forme général, puis les détails avec les motifs. Duré total : 1h30.

Alors, motivé pour un Moko?

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s