Arrivée au paradis. Bula Fidji!

Après 11h d’avion, me voici arrivé aux îles Fidji. Je suis parti le 22 Octobre au soir, et je suis arrivé le 24 Octobre à 5h30 du matin. Le 23 Octobre n’existe donc pas pour moi dû au décalage horaire. En sortant de l’aéroport, la chaleur humide me saisit de bon matin.

Api, mon hôte est venu me chercher à l’aéroport.

Nous sommes allés directement dans sa maison dans le petit village traditionnel de Viseisei, situé à quelques minutes au nord de l’aéroport. La famille m’a accueilli chaleureusement, et m’ont donnés beaucoup de conseils pour la suite de mon périple. Je pars faire une sieste, complètement épuisé par le voyage, le décalage horaire et la fatigue accumulée.

Dans l’après midi, nous sommes partis en ville faire quelques achats, à Lautoka. J’apprends beaucoup sur la culture. Par exemples, 50% de la population aux Fidji est d’origine indienne. En revenant, Kalesi, leur petite fille de 6 ans m’a fait visiter le village, entouré des autres enfants du village. Partout où je passe les habitants me saluent avec le sourire.

Les fidjiens sont très accueillants!

J’ai eu le plaisir de gouter à un plat traditionnel délicieux. Api à ensuite joué un peu de musique, il est musicien retraité. Avec Apisai, leur fils, nous sommes partis faire une promenade, puis il m’a fait gouté à la boisson traditionnelle Fidjienne, le cava, réalisé à partir d’une écorce d’arbre. Il parait que je vais bien dormir après en avoir pris!