Retour au village de Wainikai

Samedi matin, je me réveille tôt pour prendre le bateau en direction de Suva. Départ : 4h30 du matin. Ça pique ! Mais j’ai pu admirer le lever du soleil. Après une longue journée de voyage, bateau, bus puis bateau de nouveau, nous sommes de retour au village de Wainikai.

Je suis accueillis chaleureusement par les habitants, contents de me revoir.

Dimanche matin, je suis invité à l’église pour la messe. Je pars avec Delai, le frère de Tuks, et sa femme Biu. La cérémonie dure environ 2h, dans l’une des maisons du village de l’autre coté de la rivière. C’est très beau d’entendre les chants, mais parfois un peu long lorsque le pasteur parle, car c’est en fidjien.

Le temps n’est pas au beau fixe ces dernières journées. Une alternance entre de grosses pluies et un soleil chaud et humide, attirant beaucoup de moustiques. J’en profite pour me reposer après le gros voyage pour retourner au village. J’ai aussi la malchance d’attraper une gastro, m’obligeant à rester au lit lundi.

Des que j’ai pu être de retour sur pied, j’ai passé mon temps avec les villageois, principalement de la famille de Tuks. D’excellents moments passé tous ensemble, nous partageons les repas, les activités, mais surtout beaucoup de rires et de blagues. J’ai vécu comme une vrai Fidjienne ! En commençant par faire la lessive à l’ancienne. Nous avons plus tard confectionné la tenu de Méké de Sarlote, la nièce de Tuks âgée de 7ans.

Le Méké est une danse traditionnelle Fidjienne.

Mercredi est le dernier jour d’école avant les vacances. Pour l’occasion, les écoliers réalisent une performance. La tenue est réalisée avec des feuilles bouillies et séchées, tressées avec des fleurs. J’ai aussi appris une nouvelle recette. La journée c’est terminé autour du délicieux repas, suivit par le traditionnel Kava.

J’aurais aimé voir la performance de Sarlote, mais nous avons dû partir avant la représentation. Un peu dur de quitter tout le monde après ces beaux moments. Mais il est certain que je vais y retourner un jour, car Wainikai reste mon endroit préféré aux Fidji.