Queenstown : le froid, la neige et les montagnes

Les températures ont bien chuté ces derniers jours, au point qu’il a neigé. Un début d’automne étonnement froid. Nous avons passé nos 2 premiers jours à essayer de se réchauffer dans des cafés. Les conditions météorologiques ne permettant pas beaucoup de randonnées et autres activités extérieurs.

Pas facile la vie en van

Voyager en van a beaucoup d’avantages. Pas d’auberge à payer lorsque l’on peut trouver des campings gratuits, la mobilité et la liberté. Mais lorsque les températures frôlent les 0°, je dois vous avouer que ce n’est pas facile. On a froid en permanence. Chaque petit geste devient difficile, comme se changer ou préparer ses repas.

Nous avons eu la chance de rencontrer Julien, qui nous a proposé de nous garer dans son allée. Finalement, nous dormons dans son canapé. Car il n’y a pas de camping gratuit à Queenstown. D’ailleurs, nous avons eu la malchance de prendre une amende pour camping sauvage…

Une petite ville active

J’ai souvent demandé aux Néo-Zélandais que je croisais, quelle était leur destination préférée en Nouvelle-Zélande. Dans 90% des cas, ils me répondaient Queenstown et autour. Malgré son côté très touristique, Queenstown est une destination qui a tout pour plaire. Montagnes et lac, d’innombrables activités de plein air, un petit centre-ville très charmant, de nombreux cafés et pubs. Pour une petite ville, c’est très vivant !

Queenstown Hill

Le soleil a fini par réapparaitre, les températures se sont adoucies. Contentes de pouvoir marcher de nouveau, nous partons sur la colline de Queenstown. Arrivé en haut, les pieds un peu dans la neige, la vue est magnifique. Les montagnes enneigées nous entourent, en contrebas se trouve le lac Watakipu. Magique !

 

De Wanaka à Queenstown

Le temps n’est pas toujours au beau fixe. Vendredi matin, nous partons pour une randonnée pour Diamond Lake, sous les nuages. Plus nous montons, plus la vue est…blanche. Nous arrivons au Rocky Montain. La vue est réputée pour être magnifique, mais malheureusement, nous ne voyons rien.

Nous partons pour Iron Peak, une petite montagne surplombant la ville. Le soleil fini par se dévoiler en fin d’après-midi, nous offrant une magnifique vue sur Wanaka et son lac.

Isthmus Peak

De bon matin, nous disons au revoir à Peter, notre hôte, qui nous a finalement accueillit durant 4 jours. Les températures sont douces, le soleil est au rendez-vous. Nous partons pour une randonnée de 6h, monter Isthmus Peak. Nous passons par des champs, fréquentés par des vaches. Peu de randonneurs en vue. Après 3h de montée, nous arrivons finalement au sommet. Cette montagne se situe entre le lac Wanaka et Hawea. D’en haut, la vue est superbe, un lac de chaque côté.

En route pour Queenstown

Il a neigé dans la nuit sur les sommets. Le temps fini par se dégager, dévoilant les superbes montagnes enneigées derrière le lac. Après avoir profité de la matinée à Wanaka, nous décidons de partir pour Queenstown. Mais le van ne démarre pas. La batterie est à plat… Heureusement nous trouvons rapidement des personnes pour nous aider à redémarrer.

Nous passons par la Cardrona Road, qui passe au milieu des montagnes. Le panorama est superbe. En arrivant à Queenstown, nous remarquons rapidement que la température à bien baissé. Oui, il fait froid, l’hiver pointe le bout de son nez.