Les splendeurs de la baie de Hanauma

La Baie de Hanauma est un parc marin, situé au Sud est de l’île de Oahu. Un ancien cratère, abritant un récif riche en poissons notamment. Vue d’en haut, l’eau est si clair que l’on voit les formes du récif. Un paysage magnifique, et magique.

Un récif remplit de poissons

A l’entrée du parc, vous devez regarder une vidéo explicative d’environ 15min avant de rejoindre la plage. Une plage très populaire, il y a déjà beaucoup de monde dès 9h du matin. Je me jette à l’eau pour admirer les splendeurs du parc marin. Je croise de nombreux poissons colorés, dont certains sont endémiques, ainsi qu’une murène.

Je joue avec un poulpe

Je rejoins le centre de plongée en début d’après midi. Nous accédons au site de angler reef, maison du poulpe ainsi que des murénes. Jeff, notre guide, repère rapidement un poulpe qui tente de se cacher. Il réussit à l’attraper sans lui faire de mal. Le poulpe rejette tout d’abord son encre et tente de s’échapper, mais fini par être confiant et se laisse faire. Jeff me tend l’animal qui s’agrippe à mon bras et ne veux plus me lâcher. La sensation des ventouses sur la peau est très étrange!

Tortues de mer et statues noyés

Nous partons pour le site de Koko Crater, la capitale des tortues de mer. Et j’en ai croisé au moins 10! Certaines dorment, d’autres nagent tranquillement, mais elles continuent leur activité même si nous passons près d’elles. Je croise aussi différentes espèces de murènes, cachées dans les parois, la tête sortie. Nous passons devant plusieurs statues, dont la présence reste un mystère.

Makapu’u Point

Situé à la pointe est de l’île, Makapu’u abrite un phare. J’arrive malheureusement un peu tard pour faire la marche, mais les alentours restent magnifique. Les montagnes d’un côté, la plage de la baie et les îlots en face fait tout son charme.

 

Brisbane et l’île de North Stradbroke

Je passe quelques jours sur Brisbane chez mon amie Laure-Anne et son mari. De bons moments. Une petite visite de la ville, notamment South Bank avec sa balade sous les bougainvilliers et vue sur la ville au bord du fleuve.

L’île de North Stradbroke

Appelé plus communément Straddie. Située à 30 min en ferry de la ville, cette île à tout d’un petit paradis. Des paysages de rêve, belles plages, lacs, sites de plongée et ambiance relax. Je rejoins l’auberge de jeunesse en pouce avant d’admirer le couché du soleil sur la plage.

Des raies Manta

Je pars au petit matin avec un groupe pour plonger. Et le spectacle est magique! Je vois environs 4 enormes raies manta, moi qui n’en avait jamais vue. Elles sont énormes. Je croise aussi une tortue de mer, un requin léopard endormi et une raie léopard. Mais malheureusement petit problème de gopro pour cette plongée.

Lookout Point

Je pars explorer lookout point, une petite marche côtière magnifique, entre plage, rochers et végétation. Je croise au passage des kangourous peu farouches. Laure-Anne me rejoins en fin d’après midi, pour une nuit de camping. Nous nous levons au levé du soleil pour une promenade le long de la plage et une baignade matinale.

Brown Lake

Nous partons en auto-stop afin de rejoindre le Brown Lake. Une terre sacrée aborigène, le lac est exclusivement réservé aux femmes. Les hommes se baignent au lac bleu un peu plus loin. La couleur marron du lac vient des feuilles de teatree.

 

Plongée et aventure sur l’île de Santo

Je pars sur le petit bateau accompagné de Murielle et Yann, rencontré plus tôt lors de mon escapade pour Port Olry. Nous partons plonger.

L’épave du président Coolidge

Il s’agit d’une des épaves les plus connus au monde. Ce paquebot de 200m a coulé en 1942 aprés avoir percuté une mine. Tout est resté intact à l’intérieur. Nous partons pour notre première plongée. l’intérieur est fascinant, on peut voir les obus intacts. Les jeux de lumière sont magnifiques et les algues et coraux se sont appropriés les lieux. Nous restons peu de temps dans l’épave malheureusement.

La danse des poissons flash

Nous attendons sur le bateau le coucher du soleil pour une plongée un peu plus spécial. Muni de torches, nous retournons à l’eau. Notre moniteur nous conduit à l’intérieur de l’épave, dans le noir le plus profond. C’est alors que de petites lumières apparaissent les unes après les autres, formant des bancs et des vagues tout autour de nous, tel des lucioles. Il s’agit des poissons flash, de petits poissons nocturnes aux joues phosphorescentes. Avec le bruit de ma respiration dans le détendeur au milieu de ce spectacle, j’ai l’impression de voler dans un pays féerique. L’une de mes plus belle plongée.

L’aventure de Millenium Cave

Millenium Cave est un tour comprenant 4 activités : randonnée dans la jungle, la traversée d’une grotte, du canyoning et de la nage. Cette activité sert aussi à financer une école. Car ici, l’éducation des enfants est payante.

Je pars accompagné de Benjamin, croisé plus tôt à Port Vila, ainsi que d’autres personnes. Après avoir passé 1h dans le taxi benne sur des chemins de terre traversant la jungle, nous rencontrons notre guide. Une petite marche avant d’arriver au charmant village rustique et bien entretenu, nous repartons en randonnée dans la jungle.

La grotte aux hirondelles

Nous descendons dans une grotte traversée par un petit ruisseau. Lieu de vie des hirondelles et roussettes, les nids sont nichés contre les parois. Muni de lampes torches, nous nous aventurons dans la grotte que nous traversons, dans un noir profond.

Canyoning et nage

Nous partons pour un peu de crapahutage entre roche et rivière, alternant les moments d’escalade, de marche, et des pieds dans l’eau. Nous arrivons dans le lit de la rivière située dans un canyon. C’est ici que nous allons nous laisser porter dans l’eau rafraîchissante en traversant une petite cascade, avec un arrêt plongeons dans l’eau à 6m de haut. La fin se corse un peu, avec une petite séance d’escalade avant de rejoindre le village.

dans mon top d’activités durant mon voyage au Vanuatu, 2 journées pleines d’aventures et d’émerveillement.

 

Lifou : rencontre avec la culture Kanak

Le marché de We

Je pars au marché mercredi matin, toujours en auto-stop. Un marché de produits locaux, principalement des fruits et légumes, mais aussi pâtisseries, bijoux et vêtements… Je discute avec Robert, l’un des marchant. Il vend des crabes de cocotiers et des roussettes. Un peu intrigué, je lui demande comment il les attrape et les fait cuire. Il est ravi de m’expliquer tout ça et nous discutons un bon moment.

la piscine naturelle de Jozip

Jozip est magnifique. La mer, de petites baies d’un côté, les falaises sculptées par la mer de l’autre. Je pars à l’eau pour observer la vie aquatique. Quelques poissons et coraux, mais surtout des failles et des trous font justement penser à des piscines.

Drueulu et les 50 ans du club de Gaicha

Robert, le marchant, m’a parlé de cet évènement ce matin. Il s’agit de l’anniversaire des 50 ans du club de football du district, où Christian Karembeu à fait ses débuts. Il y a des animations à Drueulu. Intriguée, je pars en direction de la tribu. Philip et Edward me conduisent au stade, après avoir fait une halte dans leur tribu et bu une bière.

Un peu intimidé à mon arrivée, un groupe de dame m’invite à me joindre à elles sur leurs paillottes, contentes de m’expliquer se qu’il se passe et papoter. Elles m’invitent à manger le plat traditionnel Kanak avec tout le monde, le bougna, et me trouve même une voiture qui pourra me ramener plus tard. J’assiste aux danses traditionnelles, et écoute les chants. Tout le monde est très accueillant, je passe une excellente soirée.

Plongée à Easo

Je pars très tôt rejoindre le club de plongée sous-marine en auto-stop. Plus d’un an que je n’ai pas plongé, je ressens un mélange d’excitation et de stress. Nous partons à 8 dans un petit bateau le long de la côte. la première plongée est un peu difficile au début, mais le site est de toute beauté. Des coraux fabuleux, notamment les magnifiques gorgones, rouges, oranges et jaunes. Beaucoup de poissons de récifs tous plus beaux les uns que les autres, dans une eau très claire. La deuxième plongée est encore plus excitante car nous passons par différents tunnels et failles.

Le Nakamal

Je retrouve Keri à Easo, qui m’a prise en auto stop dans la matinée. Accompagné de Florian et Julie, rencontré durant la plongé, Keri nous montre les alentours, puis nous emmène au Nakamal, le nom donné au bar à Kava. Je connais déjà bien cette boisson au goût de terre et aux effets similaires à un joint, pour en avoir consommé aux îles Fidji. Un endroit charmant où tout le monde se dit bonjour et discute.

Je rejoins Armand, mon hôte à We, pour voir les anciens joueurs de football, qui ne sont finalement pas venu excepté Christian Karembeu.

 

La belle Nananu-i-ra

Jeudi, je suis partie avec Tuks en direction de Nananu-i-ra, une petite île située au nord de l’île principale, dans la région de Rakiraki. Quelqu’un rencontré plus tôt durant mon voyage me l’avait vivement recommandé. Le climat est beaucoup plus sec, et la région est magnifique. J’ai pu admirer le coucher du soleil depuis le petit bateau qui me conduit directement à l’hôtel.

Le lendemain, après avoir exploré les alentours de l’île, je pars pour une session de snorkelling.

Heureuse de pouvoir retourner dans l’eau.

Je passe plusieurs heures pour observer la vie aquatique. La région est réputé pour les coraux, de toutes les formes et couleurs, c’est magnifique. Je reconnais plusieurs poissons et les étoiles de mer bleu sont toujours aussi belles.

Vendredi, je prends le bateau pour une plongée de presque 1h. La plongeuse qui m’accompagne travail pour la recherche sur les fonds marins. Elle m’apprend beaucoup de choses sur la vie aquatique des Fidji.

J’ai été emerveillé par les coraux !

Les couleurs sont captivantes, blanc, orange, violet, petits ou très grands, aux multiples formes. Ils abritent toutes sortes de vie. De nouveaux poissons, un enorme homard, de toutes petites limaces de mer qui elles aussi ont des couleurs et formes extraordinataires, je ne me lasse pas de ce nouveau sport ! Une nouvelle session de snorkelling durant l’après midi.

 

Rendez-vous avec les requins : de Korolevu à Pacific Harbor

Hier, je suis partie faire un trek dans la jungle. Tchuka a été notre guide. Un ancien du village, il connaît l’endroit comme sa poche. Il nous a expliqué beaucoup de choses sur les plantes, d’où vient le Kava et nous a conduit jusqu’à la chute. L’endroit est superbe, avec une végétation abondante, des lianes, bambou et autres plantes exotiques. Mais il c’est mis à pleuvoir.

Un vrai déluge !

Je n’avais jamais vu cela. Toute une aventure pour arriver à la chute, le chemin était très glissant et boueux. J’étais trempé comme si j’avais plongé habillé ! Sur le chemin du retour, le sentier ressemblait plus à une rivière. Je me souviendrai de cette expédition ! Et comme je l’avais prédit, il c’est mis à faire soleil une fois arrivé à l’hôtel.

Je pars en fin d’après midi pour Pacific Harbor, de nouveau sous la pluie. Le lieu est très prisé pour la plongée avec les requins. Les requins sont nourris 3 fois par semaines, pour que l’on puisse les observer sans avoir de problèmes, et sans avoir besoin d’être dans une cage. Un endroit unique au monde. Il n’y a jamais eu d’accident, nous ne sommes pas au goût des requins.

Ce matin, je rejoins le club de plongé en direction du Bistro, le lieu donné pour la plongée. La première plongée est à 24m, la seconde à 18m, avec 45 minutes de décompression entre les 2. Nous descendons sous l’eau, accroché à une corde, pour admirer tous ces requins qui viennent à notre rencontre.

Un vrai spectacle !

Des milliers de poissons de toutes les espèces autour de nous. J’ai pu voir des requins Taureau, qui sont énormes, des requins citrons, requin à pointe blanche, à pointe noir, des requins gris et des requins nourrice. Impressionnant d’en voir autant et d’aussi près, passant juste au dessus de notre tête.

 

J’apprend la plongée à Mana – partie 2

Ma première plongée était superbe.

Nous sommes partis avec Tuk et Manasa, son assistant, en bateau en direction de Turtle head. J’ai pu voir plusieurs sortes de poissons exotiques, aux couleurs et formes étonnantes. Une plongée à 12m de profondeur. Ce chiffre peut paraitre grand, mais ce n’est pas aussi profond. J’ai aussi dû passer plusieurs sortes d’exercices comme remplir mon masque d’eau et simulé que je n’ai plus d’oxygène. Dans l’après midi, j’ai passé mon examen théorique. Réussit.

Samedi n’a pas été ma journée. Je devais faire 2 plongées l’une après l’autre. La première à 18m de profondeur.

J’ai vu un requin !

C’est l’une des seules bonnes choses qui me soit arrivé cette journée. Et oui, les requins aux Fidji ne sont pas dangereux, ils sont même plutôt timides. Tuk a emmené mon appareil photo dans le sac hermétique que j’avais commandé spécialement pour la plongé. J’avais fait des tests, et la veille, cela avait plutôt bien fonctionné. Mais pas cette fois ci… Et oui mon appareil photo n’a pas du tout aimé. On a tenté de nettoyer avec de l’oxygène. Pour le moment, l’appareil ne fonctionne pas. J’attend donc plusieurs jours pour être certaine que tout soit sec avant d’essayer de nouveau.

A la fin de ma plongée et de mes différents exercices, j’étais épuisé. Il y avait aussi beaucoup de vagues, ce qui m’a donné le mal de mer. Je n’ai donc pas pu faire ma deuxième plongé, et j’ai été malade tout le restant de la journée. J’ai aussi eu la surprise de découvrir qu’il y avait des puces de lit dans mon lit. Je suis couverte de piqûres qui me démangent.

Dimanche, tout est allé beaucoup mieux. Nous sommes retournés à Turtle head, et j’ai pu voir une tortue de mer ! Ces quelques secondes sont magiques et resterons longtemps gravé dans ma mémoire. Le cours est terminé.

Je suis officiellement une plongeuse certifiée !

Durant l’après midi, ainsi qu’aujourd’hui, j’ai eu l’occasion de pratiquer le snorkelling avec des personnes de l’auberge. C’est fou tout ce que l’on peut voir avec simplement un masque, un tuba et des palmes ! De nouveaux poissons tropicaux aux couleurs éclatantes, c’est magnifique. Quelle chance de pouvoir les observer. J’ai aussi vu un petit requin !

 

J’apprend la plongée à Mana

Je ne pensais pas que la formation me demanderais autant d’effort.

Mardi matin, j’ai regardé les dernière vidéos. Tuks, mon formateur de plongée, m’a ensuite montré l’équipement, appris à assembler le matériel, puis nous somme partis au bord de la plage pour que j’apprenne à respirer correctement dans l’eau. Je ne pensais pas, mais l’équipement est vraiment pesant ! Il me montre ensuite le livre que je dois étudier… Pas facile en anglais, avec tous les mots techniques que je ne connais pas. Mon cerveau travail fort tout l’après midi à essayer de comprendre ce qui est écrit. Et oui, je suis en vacances mais je dois étudier !

Mercredi matin, j’assemble l’équipement, puis nous repartons dans l’eau. J’apprends les bases en cas de problèmes ainsi que communiquer sous l’eau. Une fois validé, nous partons plus loin dans le lagon pour une plongée à 7m de profondeur. Je vois déjà beaucoup de poissons tropicaux et j’apprends à gérer ma position sous l’eau. J’ai adoré !

L’après midi, j’ai dû continuer à étudier mon livre. Je pars de l’autre côté de l’île au bord de la plage, pour être dans un endroit plus calme. Sur mon chemin de retour, je rencontre Neson. Avec son ami, ils m’invitent a me joindre à eux pour déguster de la papaye. Délicieux ! Nous discutons un bon moment ensemble.

Aujourd’hui, j’ai étudié de nouveau, un peu las et fatigué de tout ce travail. A 3h30, je finis enfin le livre, liberté ! J’avais hâte de finir pour avoir l’esprit tranquille et faire d’autres choses. Je pars rejoindre mon ami Neson qui venait tout juste de finir de travailler.

Sa mission : m’apprendre à grimper un cocotier.

Résultat : échec total ! Je m’y attendais. Mais je suis contente d’avoir essayé, j’ai beaucoup ri. J’ai quand même pu déguster les noix de coco. Nous avons marché ensuite autour d’une partie de l’île.

Demain, je vais avoir ma première plongée. J’ai hâte !