La Côte Nord : de Baie Comeau à Sept îles

Le Belvédère du Fjard St-Pancrace

Quelques minutes après avoir quitté Baie-Comeau, nous arrêtons au Belvédère du Fjard St-Pancrace pour une petite marche et nous arrêter à l’un des plus beau panorama de la région. Un fjard est une ouverture large d’eau entre un groupe d’îles. La vue d’en haut est magnifique et un sentier nous mêne au lac caché en arrière de la colline.

Le phare de Pointe-des-Monts

Un incontournable de la Côte-Nord, le phare est aujourd’hui un musée et il nous raconte son histoire à travers le temps : les différentes familles qui l’ont habité, les naufragés, les évolutions techniques, la vie isolé. Une visite très enrichissante. Au sommet du phare, la vue est belle.

La réserve faunique de Port‑Cartier–Sept‑Îles

Nous rejoignons la réserve faunique de Port-Cartier en fin de journée, nous campons au bord du lac. Un renard se faufile ici et là pendant que nous installons notre tente.
Il vente beaucoup se jour là. Nous remplaçons donc notre plan de faire du kayak par de la randonnée. Après avoir passé un pont de singe, nous rejoignons la chute MacDonald qui offre un beau panorama. Nous continuons notre randonné pour rejoindre le sommet de la montagne solitaire, en passant dans la forêt qui nous donne l’impression d’être dans un conte.

 

Culture et tradition autour de Trivandrum

Nous partons en ville près du majestueux temple de Sree Padmanabhaswamy. Celui-ci est dédié à Vishnu, l’un des dieux majeur de la religion Hindouiste. C’est aussi un lieu très prisé des pèlerins, des groupes d’hommes vêtu de noir avec un marque jaune et rouge au front. Le bâtiment blanc de forme pyramidale est composé d’une multitude de statues représentant des scènes de la mythologie hindouiste. Malheureusement, l’entrée est réservé aux hindoues dans la majorité des temples.

Hilal part faire des papiers. Durant ce temps, je reste près de temple, que je commence à dessiner. Plusieurs passants s’arrêtent pour discuter et regarder ce que je fais. Après environ 1h, une policière, qui était là pour surveiller les lieux vient me voir et me dit que je ne peux pas dessiner le temple. Surprise, je lui réponds que je ne comprends pas pourquoi je ne peux pas, étant donné que tout le monde peux le prendre en photo. Elle voulait que je lui donne mon croquis, mais je ne me laisse pas intimider. Quelques minutes plus tard, je suis encerclé par plusieurs policiers. Un supérieur m’interroge sur les raisons du croquis, d’où je viens, et continue à insister pour que je leur donne le croquis. Non, je ne vois pas pourquoi je devrais le leur donner. Après plusieurs appels, ils finissent par me laisser tranquille, mais m’interdisent de finir mon dessin. Par contre je peux prendre des photos et m’asseoir aussi longtemps que je le souhaite. Je ne comprend toujours pas la logique.

Hilal me rejoins, et nous partons visiter le palais du Maharaja Swathi Thirunal. Laissé à l’abandon pendant plusieurs décennies, il est aujourd’hui en cours de rénovation. Plus de 80 salles, mais 22 rénové à date, les boiseries du palais sont soigneusement sculptés jusqu’au plafond. Un guide nous explique au travers de photos la vie du roi.

De bon matin, nous pouvons voir les pêcheurs remonter leurs filets depuis la plage. Ils sont une dizaine à tirer, et chantent en choeurs pour se donner le rythme. Ils sont impressionnants. Nous visitons plus tard le phare de Kovalam. Du haut de la grande tour rouge et blanche, le panorama sur la plage et les côtes est époustouflant.