Brisbane et l’île de North Stradbroke

Je passe quelques jours sur Brisbane chez mon amie Laure-Anne et son mari. De bons moments. Une petite visite de la ville, notamment South Bank avec sa balade sous les bougainvilliers et vue sur la ville au bord du fleuve.

L’île de North Stradbroke

Appelé plus communément Straddie. Située à 30 min en ferry de la ville, cette île à tout d’un petit paradis. Des paysages de rêve, belles plages, lacs, sites de plongée et ambiance relax. Je rejoins l’auberge de jeunesse en pouce avant d’admirer le couché du soleil sur la plage.

Des raies Manta

Je pars au petit matin avec un groupe pour plonger. Et le spectacle est magique! Je vois environs 4 enormes raies manta, moi qui n’en avait jamais vue. Elles sont énormes. Je croise aussi une tortue de mer, un requin léopard endormi et une raie léopard. Mais malheureusement petit problème de gopro pour cette plongée.

Lookout Point

Je pars explorer lookout point, une petite marche côtière magnifique, entre plage, rochers et végétation. Je croise au passage des kangourous peu farouches. Laure-Anne me rejoins en fin d’après midi, pour une nuit de camping. Nous nous levons au levé du soleil pour une promenade le long de la plage et une baignade matinale.

Brown Lake

Nous partons en auto-stop afin de rejoindre le Brown Lake. Une terre sacrée aborigène, le lac est exclusivement réservé aux femmes. Les hommes se baignent au lac bleu un peu plus loin. La couleur marron du lac vient des feuilles de teatree.

 

La côte Nord du New South Wales

En arrivant à Bellingen, mes hôtes Lorance et Dani, un charmant couple dans la cinquantaine, viennent me chercher au village.

Un endroit paisible

Ils habitent une belle maison bordé de foret et entouré par les montagnes. Petit bonus, un cheval. Mon amie Laure-Anne, que je n’avais pas vu depuis 4 ans, arrive en soirée, pour un repas convivial, et de superbes retrouvailles.

Dani nous montre les alentours le lendemain, près de la rivières et le fameux Christmas Hole, très prisé durant cette fin de semaine de pâque. Une courte baignade dans l’eau très fraîche.

Près de Toormina

Adele, une amie de Laure-Anne vient à notre rencontre à Bellingen. Elle nous emmène nous promener sur une longue passerelle au dessus de l’eau près de Toormina, ou elle habite. Heureuse de nous faire découvrir son petit chez soi. Nous rencontrons sa famille pour une soirée pleine de joie.

En route pour Byron Bay

Adele nous montre différents point de vues près de Sawtell avant de nous quitter à Coffs Harbour en debut d’après midi. Avec Laure-Anne, nous commençons à faire du pouce afin de nous rendre à Byron Bay. Après plusieurs trajets et beaucoup d’attente, nous arrivons à destination en fin de journée rejoindre son mari William et son ami Cedric au camping.

Les plages de Byron Bay

Très connu pour ses plages, mais surtout pour le surf, cette petite ville balnéaire est relax mais aussi très fréquenté. Nous passons la journée à la plage située tout près du camping, dans l’eau du à la chaleur, mais aussi pour le plaisir des vagues. Je pars plus tard avec Laure-Anne pour une petite marche en ville, admirer le coucher du soleil près du phare.

 

La Central Coast

En partant le matin de Leura pour prendre un train, je me tord la cheville et je chute dans les escaliers. Je me rend à l’évidence qu’il s’agit certainement d’une entorse. Je décide de me rendre tout de même à la gare pendant que mon pied est encore à chaud.

Arrivé au village de Killcare

Leslie, un ami d’ami, viens me chercher à la gare. Il m’accueille pour quelques jours avec sa femme Liza, un charmant couple d’environ 55 ans. Ils sont tous deux infirmiers, et s’occupent de moi pour les prochains jours. Il s’agit bien d’une entorse après avoir consulté à l’hôpital, et je dois rester au calme. Le cadre s’y prête parfaitement, une jolie maison en bordure de mer, avec la forêt environnante, magnifiquement paisible. Malgré les circonstances, le séjour fût plus qu’agréable.

La charmante ville de Newcastle

Ma cheville se rétablit, je suis capable de marcher plus ou moins normalement. Après avoir passé 3 jours chez Leslie et Liza, je prends le train pour Newcastle, une ville située un peu plus au nord. J’arrive à l’auberge de jeunesse, dont l’ambiance me rappel celle où je travaillais en Woofing en Nouvelle-Zélande. Je pars explorer la ville à pied, lentement. Petits cafés, beaucoup de street art, j’aime beaucoup l’ambiance.

Promenade près du phare

Après avoir exploré le musée d’art, je marche en bord de mer rejoindre la jetée et son phare. Plus tard, au même endroit, je sympathise avec 3 espagnols restant à la même auberge. Nous admirons le coucher du soleil sur la ville au loin, avec un groupe de dauphins situés tout près. Quel magnifique spectacle.

L’hopital des Koalas

Je pars de Newcastle avec Jessica et Julia, deux allemandes rencontrées à l’auberge. Elle partent pour Byron Bay et peuvent me déposer à Bellingen, mon prochain arrêt, situé à environ 400 km au nord. Nous décidons de nous arrêter à l’hôpital des Koalas de Port Macquarie. Le centre accueille les marsupiaux blessé, les soignent puis les réintègrent à leur habitat naturel. Souvent dû aux accidents de la route, les morsures de chiens, ou encore les feux de forêt. Ils sont tout simplement adorables.

 

 

 

Le parc des Blue Mountains

Il fait beaucoup plus froid ici, à Leura. Étant au travail lors de mon arrivée, mon hôte Enda a laissé la maison débarrée. Un irlandais établi en Australie depuis quelques années, il me donne de bons conseils pour plusieurs randonnées.

Le parc des Blue Mountains

L’origine du nom vient de la couleur bleutée créé par les forêts d’eucalyptus environnantes. Je marche depuis Katoomba, le village principal, pour rejoindre la vue sur les fameuses three sisters, beaucoup trop touristique à mon goût. Je m’échappe pour une randonnée longeant les falaises, en direction de la cascade de Leura. Beaucoup plus paisible, la vue sur les montagnes, la forêt d’eucalyptus et les petites cascades est simplement magnifique.

Wentworth falls

Je pars le lendemain prendre le train pour Wentworth falls situé à quelques kilomètres de Leura. Après avoir traversé le village, je rejoins les falaises du parc pour une belle randonnée. Je descend les marches abrupts longeant la paroi. Et je dois dire qu’il faut aimer les escaliers car il y en a partout, et cela peut être un vrai défi.

Je rejoins la cascade de Wentworth, d’abord vue d’en haut avant de descendre les escaliers. La vue d’en bas est extraordinaire. Cette belle cascade dévale la falaise rougeoyante, bordé d’eucalyptus.

National Pass

National Pass est un chemin de randonnée longeant la falaise. Absolument magnifique et tranquille, le panorama en vaut la peine. Il commence à pleuvoir, mais je suis abritée entre la forêt et les roches. Je rejoins la cascade d’Empress ou un groupe pratique le canyoning.

 

Sydney et son fameux Opéra

En route pour Sydney

Je pars de Nowra en début d’après midi pour me rendre à Sydney en passant par les montagnes.  Après 2 lift, j’arrive sur une portion de route en travaux. Nous sommes bloqués durant 30min. Pendant ce temps, nous commençons à discuter avec Garry, qui est à bord d’un gros truck. Il se rend à Sydney et me propose de m’y conduire. Plus de 2h avec de la musique electro et des conversations passionnantes. J’arrive ensuite chez Aman, mon hôte.

Visite de Sydney

Sydney est une grande ville, avec de nombreux quartiers. J’arrive au centre ville et commence ma visite avec The Rock, un petit musée gratuit, racontant l’histoire de L’Australie, notamment la vie des aborigènes. Je me promène dans Sydney Cove, d’ou j’ai une belle vue sur l’opéra. Une cérémonie de mariage à lieu au même moment.

Le fameux Opéra

Je traverse le pont de Sydney Harbour Bridge, avec beaucoup de passage pour me rendre sur l’autre rive. D’ici, la vue sur la ville est splendide et j’en profite pour flâner dans les alentours avant de prendre le ferry. Je continus de marcher dans les rues de Sydney en passant par le quartier chinois.

Bondi Beach et la côte

Je pars le lendemain pour Bondi Beach, une plage très connu, notamment pour le surf. Malheureusement, il pleut, mais la vue est très belle. J’en profite pour observer les techniques de surf. Je continu mon chemin le long de la côte en passant par les falaises, de petites plages et de très belle vues en finissant par la plage de Coogee.

 

Narooma et Jervis Bay

Narooma

Nail est venu me chercher au motel pour que nous prenions le petit déjeuner ensemble. Il m’emmène faire le tour de Narooma, charmante petite ville situé près d’un petit lac en bord de mer. La vue est belle de partout. Nous explorons la côte avant d’aller diner.

En route pour Nowra

Nail me dépose à un point stratégique pour faire de l’auto stop en direction de Nowra. Garry, un vieux monsieur s’arrête. Il est antiquaire et parcours la région pour collecter des objets de tout genre afin d’alimenter sa boutique. Nous arrêtons en chemin chez différentes personnes, avant d’arriver à Nowra. Je rejoins Tija, qui m’héberge via couchsurfing. Nous sommes 3 voyageurs ce soir là pour une soirée remplis d’anecdotes.

Huskisson

Youri, resté lui aussi chez Tija pour la nuit, me propose de me déposer en voiture à Huskisson. Malheureusement, après quelques mètres que nous roulons, nous comprenons que l’un des pneus est crevé. Après échangé avec la roue de secours, Youri s’aperçoit que celle-ci est plus petite…nous partons donc trouver un magasin de pneu, afin de fixer tout ça. Youri me dépose ensuite à destination.

Jervis Bay

Une immense baie, une belle côte, de nombreuses plages de sable fin blanc et doux, la mer turquoise. Jervis Bay est un petit paradis, excepté que l’eau est froide. Je décide le longer la côte en partant de Huskisson jusqu’à Hyams beach, une dizaine de kilomètres. Malheureusement, la pluie arrive pour mes derniers kilomètres. Je commence à faire du pouce pour pouvoir rentrer, sous la pluie battante. Un couple s’arrête, fraîchement marié depuis quelques jours. Ils me déposent chez mon hôte, après m’avoir attendu pour mon épicerie, alors qu’ils n’étaient pas partis pour aller aussi loin. Ils étaient tout simplement adorables!

 

la féerie de Buchan et la Sapphire Coast

Je pars en matinée pour le parc de Buchan caves, situé tout près du lodge ou j’ai passé la nuit. Il s’agit d’un réseau de grottes. Mes billets en mains, je pars explorer les grottes de Fairy caves puis Royal cave.

Découverte souterraine

Très populaire, nous somme une quinzaine à entrer sous terre accompagné de notre guide. l’intérieur est parsemé de stalactites, stalagmites, colonnes, drapé. Les nuances de couleurs varient d’une décoration à l’autre, ocre, orangé, gis, blanc. Certaines parties sont formées de cristaux scintillant sous la lumière. Je suis fascinée par les merveilles que la nature à construite sur des milliers d’années. En effet, chaque décoration grandit de quelques millimètres par ans, grâce à l’eau qui en découle. Un visite de 1h pour chacune des grottes.

En route pour la Sapphire Coast

Je pars de Buchan en matinée. Brad, resté au lodge, me dépose en ville près de l’autoroute, après avoir roulé dans les petites routes de campagnes peu fréquenté. J’attends un bon moment avant que Nail s’arrête. Un homme de 60 ans. Très sympathique et chaleureux, il est appiculteurs et parcours les environs de l’état pour trouver où placer ses abeilles.

Le parc de Yambulla

Nous fesons halte dans le parc, afin que Nail puisse étudier le terrain. Il en profite pour me montrer le charmant lac, peuplé de pélicans. Paisible et désert. Un veille dame biologiste habite ici, nous passons la saluer. Des dizaines d’oiseaux multicolores gazouillent autour de la maison, venu manger les graines déposées par la cette dame, ainsi qu’un wallaby.

Sapphire Coast

Durant notre route, Nail me donne des anecdotes sur les lieux que nous traversons. Une halte à Merimbula, autour du petit port de pêcheur, il m’offre le repas malgré ma gêne. Nail s’arrête à plusieurs points de vues, plages, piscines, content de me faire découvrir son pays.

Arrivé à Narooma

Nail reste dans un motel. L’auberge de jeunesse est malheureusement pleine. Il réussit à trouver un motel, et ne me laisse pas le choix de compléter par rapport au prix d’une auberge. Je me sens de nouveau très gêné face à sa générosité. Nous partons ensuite dîner chez France, une de ses amie. Tout aussi chaleureuse, nous passons une excellente soirée.

 

Le parc national de Wilson Promontory

Je pars de la péninsule de Mornington de bonne heure pour le parc de Wilson Promontory en auto-stop. Kike me dépose à un point clé.

De Mornington au Parc

Je n’attend pas longtemps avant que John s’arrête. Très sympathique, nous discutons du monde avant qu’il ne me dépose près de Foster. Je laisse mes affaires à la petite auberge, qui est une petite maison chaleureuse, avant de retourner sur la route pour le parc de Wilson Prom. Deux mamies adorables s’arrêtent tout d’abord, puis deux jeunes filles tout aussi aimables. Un couple venant des Etats-Unis, de l’âge de mes parents m’emmènent à destination. Je passe mon après-midi avec eux autour du parc.

 La découverte de Wilson Promontory

Le parc est riche en faune. Nous croisons des émeus sur notre route. Nous commençons notre visite du parc par une marche en forêt au sommet d’une colline. Malheureusement, le ciel est couvert et pluvieux, ce qui nous empêche d’admirer la vue. Nous fesons halte à la fameuse Squeaky beach. Le sable crisse sous nos pieds. Des rochers ronds bordent la plage et offre un beau panorama.

Nous marchons ensuite à la découverte de la faune. Nous croisons de nouveaux des émeus. Quel oiseau impressionnant, je tiens mes distances. De nombreux kangourous broutent l’herbes du parc.

Tongue Point

Le lendemain, je pars de nouveaux explorer le parc. Toujours en auto-stop, Wayne habite les environs et me conduit au parc. Il me conseille vivement de marcher pour Tongue Point, car le ciel est toujours couvert. Je croise en chemin deux wallabis au pelage brun. Après une bonne petite marche, j’arrive à différents points de vues, avec plages et rochers. C’est magnifique.

En route pour Buchan

Je repars en début d’après midi. Je souhaite me rendre à Buchan, situé à environ 260 km. Quelqu’un me dépose à Foster. Le temps de récupérer mon sac, je repars sur la route. J’avance un peu moins vite que je ne l’espère. Après plusieurs lifts, un fermier me dépose à une intersection de route. Les derniers rayons du soleil, des perroquets gris et roses volent autours de moi, mais pas de voitures sur la route. Je ne suis qu’à 10km. Une voiture fini par passer et s’arrête, après 20 minutes que j’attend assise sur mon sac. J’arrive à Buchan avant la nuit. Ouf!

Melbourne et la peninsule de Mornington

Le musée de Melbourne

Je pars explorer le jardin du parlement avant d’arriver près du bâtiment de Royal exhibition avec sa magnifique fontaine, situé tout près du musée de Melbourne. Je passe une bonne partie de mon après midi dans le musée. différentes expositions, notamment sur les minéraux, plantes et animaux, mais aussi sur le corps humain, principalement le cerveau. Mais c’est la partie sur les aborigènes qui m’intéresse le plus. J’apprends beaucoup sur l’art, mais aussi leur passé et leur mode de vie.

L’ACMI

Je rejoins le lendemain Nick, via couchsurfing. Il me propose d’être mon guide pour la journée. Nous partons explorer les petites rues de Melbourne avant d’accéder à l’ACMI, le centre d’image et son avec son architecture géométrique. Les expositions sont gratuites et vraiment intéressantes. Des installations de tous genres nous montre l’évolution de la vidéo.

La péninsule de Mornington

Je pars en après midi en train rejoindre la péninsule de Mornington. Mon amie Laure-Anne me met en relation avec son ami Kike, qui m’héberger durant mon séjour à Mornington. Nous partons nous promener dans un parc avec plusieurs points de vue sur la péninsule. La fin d’après midi est le moment idéal pour observer la faune. J’aperçois de nombreux perroquets colorés, rouge et bleu, ou bien pourpre et vert. Mais aussi de nombreux kangourous sortant brouter en groupe. Adorable de voire les jeunes rebondir.

Cape Shank

Kike ne travail pas aujourd’hui et me propose une visite du cape Shank, le plus bel endroit de la péninsule, idéal pour aller marcher. Malheureusement, le temps n’est pas au beau fixe. Nous partons pour une petite marche à la pointe du cap, glissante. Nous partons plus tard marcher afin de voir le London bridge, un rocher de sable percé.

 

La Great Ocean Road

La Great Ocean Road est une route côtière partant de Melbourne en direction de Adelaide. Très connu pour ses paysages ainsi que les fameux 12 apostles. Je trouve un groupe via couchsurfing pour un petit road trip sur 2 jours en camping. Départ à 7h du matin, accompagné de Mahu, Justine et Chloé.

Koala et perroquets

Nous arrivons sur la première partie de la côte. Nous nous arrêtons à plusieurs points de vues. En chemin, je croise plusieurs Kakatoes, plutôt communs en Australie. Un peu plus loin, Kennett river. Avec ses nombreux eucalyptus, des koalas ont élu domicile. Par chance, l’un d’entre eux dort paisiblement dans les branches basses d’un arbre. Tous simplement adorable. Des perroquets rois volent autour de nous, attirés par les graines que les touristes leur tendent. Quelques une dans les mains pour les attirer, l’un d’eux se perche sur ma main puis décide de faire un tour sur ma tête.

Nous passons une partie de l’après midi en bord de plage, faire une petite sortie de snorkelling dans l’eau glacial de la mer de Tasman. Mahu à tout l’équipement qu’il faut, incluant des wetsuits.

les 12 Apostles

Nous arrivons à cet endroit emblématique de la Great Ocean Road. D’énormes rochers sortant de la mer, sous un soleil de fin d’après midi, la vue est superbe. Les vagues déchaînés donne encore plus de charme.

Nous rejoignons le camping pour une bonne soirée. Mahu a tout ce qu’il faut pour un campement idéal et nous prête une tente.

Loch ard Gorge

Sous un ciel nuageux, nous partons le matin marcher près de loch ard Gorge. Plusieurs point de vue dont une belle petite baie où Justine a décider de se marier ici plus tard. La gorge est splendide avec ses eaux bleu agités. Nous restons plusieurs heures a admirer ces sompteux paysages.

Nous continuons notre route un peu rapidement par manque de temps, mais nous nous arrêtons voir d’autres beautés de la nature comme the London bridge et the Grotto. Et je dois dire que the Grotto est l’un de mes petit coup de coeur du trip.